Les Sabres de Guerre Réglementaires Japonais

Depuis plus d’un millénaire, le forgeage des sabres est un art que les artisans japonais n’ont cessé de cultiver et d’affiner jusqu’à atteindre un ni­veau d’excellence hors du commun. Au XIXeme siecle toutefois, avec la révolution industrielle, qui a touché le Japon à la fin des annees 1860, c’est-à-dire au début de l’ère Meiji (1868-1912), cet artisanat traditionnel allait etre supplanté par un autre mode de fabrication voulu par l’in­dustrialisation du pays. Ainsi, en 1867, la création de I’ Ar­mee Impériale Japonaise a necessité, jusqu’au moment de sa dissolution en 1945, la production d’une quantité telle de sabres que les forgerons traditionnels n’etaient plus à meme de répondre, a eux seuls, aux besoins. Un nombre important de sabres que l’on pourrait qualifier de réglementaires ont donc ete usinés pour être ensuite répartis entre les forces terrestres, maritimes et les ser­vices auxiliaires (Croix Rouge, Chemin de fer et la police).

Les sabres de guerre réglementaires japonais, par Eric Deladoey

(1 avis client)

69,00CHF

Dans cet ouvrage très complet, vous retrouverez tout ce qui se rapport aux arts de guerre japonais, de l’ère Meiji à l’ère Shōwa en passant par l’ère Taishō.

Ainsi, vous y retrouverez, au cours des 160 pages, 40 photos en noir et blanc et 160 en couleur. 32 oshigata (押形), qui sont des représentations graphiques des attributs de la lame des sabres sont inclus, ainsi que 2 plans de fabrications de sabres.

Depuis plus d’un millénaire, le forgeage des sabres est un art que les artisans japonais n’ont cessé de cultiver et d’affiner jusqu’à atteindre un ni­veau d’excellence hors du commun. Au XIXeme siecle toutefois, avec la révolution industrielle, qui a touché le Japon à la fin des annees 1860, c’est-à-dire au début de l’ère Meiji (1868-1912), cet artisanat traditionnel allait etre supplanté par un autre mode de fabrication voulu par l’in­dustrialisation du pays.

Ainsi, en 1867, la création de I’ Ar­mee Impériale Japonaise a necessité, jusqu’au moment de sa dissolution en 1945, la production d’une quantité telle de sabres que les forgerons traditionnels n’etaient plus à meme de répondre, a eux seuls, aux besoins. Un nombre important de sabres que l’on pourrait qualifier de réglementaires ont donc ete usinés pour être ensuite répartis entre les forces terrestres, maritimes et les ser­vices auxiliaires (Croix Rouge, Chemin de fer et la police).

Catégorie :

1 avis pour Les sabres de guerre réglementaires japonais, par Eric Deladoey

  1. Guillaume

    Magnifique ouvrage, je recommande fortement.

    Guillaume

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu